ARY ABITTAN

Gilbert Coullier Productions

Né à Paris en 1974, Ary passe pour la première fois à la télévision à 19 ans ! Ce n’est pas pour parler humour ou spectacle que le jeune homme est interviewé sur TF1, mais dans le cadre d’un reportage sur les agressions de chauffeurs de taxi. Car, comme son père, Ary est chauffeur de taxi, ce qui lui permet de payer ses cours de théâtre. Durant cette période, il écrit ses premiers sketchs et les joue sur de nombreuses petites scènes parisiennes. Au fur et à mesure les salles grandissent, et le nombre de spectateurs également.

Repéré par Gad Elmaleh, ce dernier lui offre, en 2009, un rôle dans Coco, où sa prestation hilarante dans la scène de la Kipacabana ne passe pas inaperçue ! La même année, il crée son premier one-man-show, À la folie, qu’il joue d’abord à Paris puis en tournée.

De plus en plus présent à la télévision et au cinéma, il tourne entre autres dans Tellement proches d’Éric Toledano et Olivier Nakache, Fatal et Vive La France de Michaël Youn, Tout ce qui brille de Géraldine Nakache et La grande boucle de Laurent Tuel.

Mais c’est véritablement en 2014 qu’il accède à la notoriété grâce au succès de Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? de Philippe de Chauveron. Il y campe David Benichou, juif séfarade qui tente de monter une entreprise de produits bio. Marié à Odile, dentiste et seconde fille de la famille Verneuil. Traitant avec beaucoup d’humour et d’originalité du racisme, le film, porté par Christian Clavier et Chantal Lauby, fait un carton au box-office où il totalise plus de 12 millions de spectateurs !

En 2019, fort du succès du premier opus, Ary/David retrouve ses 3 beaux-frères et toute la famille Verneuil dans Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ?

Enchaînant les rôles au cinéma, Ary trouve le temps de remonter sur scène pour son deuxième one-man-show, My Story qu’il joue à guichets fermés dans toute la France jusqu’en décembre 2019.

Gageons qu’on n’a pas fini de voir son grand sourire communicatif…